Cordialement, bisous !

Clarevoyance – Découverte mystique canadienne

Replay de stream du 17 décembre 2020.

Avant toute chose, il faut noter que le développeur nous a envoyé une clef du jeu sur notre groupe steam.

Clarevoyance est un jeu indépendant très étrange. L’action du jeu se déroule dans la région Canadienne acadienne de Clare, une région mythique et mystique. Le jeu a été développé par Chad Comeau en collaboration directe avec les habitants de la région. Et ça, c’est un très bon point. On sait de suite que la culture locale a été respectée et que la communauté a soutenu le développement du jeu.
Le joueur incarne un personnage qui revient sur cette terre dont il n’a pas mis les pieds depuis belle lurette. Ce jeu est un point’n’click, il faut cliquer pour interagir avec des personnages, des objets, des choix de dialogues, et pour changer de zone de jeu. Jusque là c’est du classique.
Le joueur va devoir enquêter autour de phénomènes paranormaux, mystiques et mystérieux. Pour cela, il va glaner des renseignements auprès de la population du coin. Et là, premier choc. Les personnages sont des photos des vrais habitants de la région et leur voix également! C’est juste bien pensé, pas très bien joué certes, mais il fallait le faire. Néanmoins, ces habitants parlent dans leur dialecte québécois du coin. Certaines expressions sont difficiles à comprendre pour nous en France. Sans parler de l’accent mais ça, on en a tous un, et il faut l’afficher fièrement, même si on ne pige pas tout.
Revenons à nos personnages, il y en a plus de 100 à rencontrer, des plus jeunes aux plus agés, de professions bien différentes.
Les objectifs du jeu sont faciles à suivre grâce au menu très clair, qui prend le soin de séparer les quêtes principales des quêtes secondaires facultatives.
Le jeu se divise en « jours » passés, et il faut penser à travailler un petit peu durant ces journées pour acheter de quoi se restaurer notamment ou d’autres items importants. Puis à 23h, il est temps de dormir avant de commencer une nouvelle aventure quotidienne.
Tout se joue à la souris! C’est facile à prendre en main, et le jeu se veut accessible à n’importe qui, et surtout, à celles et ceux qui ne jouent pas souvent aux jeux vidéo, afin de leur faire découvrir un bout de culture.
Et c’est là que le mauvais point arrive. Au moment où j’écris ces lignes, on est fin décembre 2020, le jeu est sorti le 17 décembre, donc c’est un avis sur ce moment là. Si le jeu se veut accessible au plus grand nombre, il faut qu’il soit bien plus optimisé. J’ai un PC « gamer » qui a 4 ans maintenant, et j’ai vraiment galéré à faire tourner le jeu, ça ramait comme pas possible, beaucoup beaucoup de lags, de lenteurs. Et c’est vraiment dommage, car ce jeu a un bon potentiel dans ce qu’il espère véhiculer et partager. Je pense même qu’une fois bien optimisé, il pourrait se déployer sur tablettes et smartphones, en tout cas c’est comme ça que j’espère que le jeu évoluera, pour toucher beaucoup de monde et partager cette culture de Nouvelle-Ecosse qui mérite d’être mise en lumière.
Malgré une faiblesse technique, ce jeu est à faire connaître pour ces belles valeurs de partage, de culture, et pour son développement atypique impliquant la communauté d’une région. Et ça, c’est beau et fascinant.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Clarevoyance – Découverte mystique canadienne”